Science et religion

Le bapteme est le premier sacrement dans la religion catholique

Le baptême est le premier sacrement pour les chrétiens, symbolisant une nouvelle vie et l’abandon de l’ancienne qui est dans le péché. C’est un rite de purification pour devenir enfant de Dieu d’où d’être sauvé. Le baptisé ou ses parents et parrains, si le baptisé est un bébé, prononce des vœux qui est une profession de foi consistante à accepter Jésus Christ comme sauveur et de rejeter Satan. Ensuite, l’eau est versée sur la tête ou une ablution complète dans certains cas. Bref, le baptême est symbole d’une nouvelle naissance dans la foi et dans l’acceptation de Dieu.

L’origine du baptême

L’ancêtre du baptême est un rite juif d’ablution de pureté. On constate dans l’Ancien Testament des rituelles à valeur symbolique pour la purification. Le baptême par l’eau a été initié par Saint Jean-Baptiste quand il a baptisé Jésus sur le lac Jourdain, qui est un baptême de repentance ou de conversion, tandis que Jésus a institué le baptême de l’Esprit par le feu. Depuis l’Église primitive, le baptême symbolise la conversion au christianisme, faisant de lui le premier sacrement avec la formule au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

Le baptême de point de vue actuel

L’importance de ce sacrement fait du baptême un évènement important chez les croyants que c’est une étape capitale dans la vie religieuse d’une personne. Face à cette importance, le baptisé doit avoir un parrain ou une marraine qui va l’accompagner et le guider durant toute sa vie, afin que l’enfant soit un chrétien modèle. Cette fête est d’une si grande importance qu’après le sacrement, les parents invitent des amis et des membres de sa famille pour une réception suivie d’un repas, puis la distribution de dragées bapteme fille ou garçon, le tout dans la joie et la convivialité. Cette pratique est étendue même chez les non-croyants qui considèrent le baptême comme une simple fête et optent pour le baptême civil.